L'actualité de la profession

Initiés en juin 2015, les travaux relatifs au Référentiel métier sur la chiropraxie, conduits par l’Association française de chiropraxie (AFC) et l’institut franco-européen de chiropraxie (IFEC) en collaboration avec les services compétents du ministère chargé de la santé, ont connu une nouvelle avancée en janvier.

Ce document publié au Journal officiel de la République Française définira avec la plus grande précision les actes du chiropracteur, ses compétences à acquérir pour les mettre en œuvre, la formation permettant de les acquérir ainsi que le glossaire terminologique du métier.

Lors de la réunion de janvier, le rehaussement du nombre d’heures d’enseignement de la chiropraxie a été acté, portant à 5005 heures de cours – soit 5 ans à temps plein- la formation des chiropracteurs. Cette dernière sera de niveau master. Dans le cadre de ces échanges, les passerelles ouvertes aux médecins souhaitant valider certaines matières chiropratiques ont également été définies et finalisées. Réciproquement, l’AFC a fait savoir sa volonté d’obtenir la possibilité de valider certaines compétences relevant du champ médical.

A terme, ce référentiel sécurisera la formation comme la pratique chiropratique. Il permettra d’avancer avec les universités sur la possibilité de créer un master universitaire, complémentaire au diplôme délivré par l’IFEC.

La profession dans son ensemble attend de ce référentiel qu’il confirme la prérogative exclusive des chiropracteurs et des médecins en termes de manipulations HVLA, dites manipulations forcées. Eléments de réponses en septembre 2016 à l’issue de la prochaine réunion.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion