Les bonnes idées de l'AFC

Près d’un Français sur deux âgé de plus de 15 ans déclare être sujet à des maux de tête. On l’ignore souvent, mais la plupart de ces derniers sont des céphalées de tension, un mal de tête aux mécanismes mal connus que la chiropraxie peut traiter. 

Qu’est-ce qu’une céphalée de tension ? Quels sont les symptômes ?

La tête comme dans un étau, c’est ainsi que la céphalée de tension est le plus communément décrite. Forme la plus répandue de mal de tête, la céphalée de tension se caractérise par une pression constante et une douleur continue et modérée des deux côtés de la tête, en même temps. Cette douleur, le plus souvent ressentie en fin de journée, s’accompagne d’une sensation de tête vide et de difficultés de concentration. Elle augmente avec le stress et diminue lorsque l’on est détendu. La céphalée de tension est souvent associée à une anxiété et à une contracture des muscles du cou. En revanche, contrairement à la migraine, autre forme répandue de mal de tête, le malade ne présente ni nausée ni vomissement. La céphalée de tension peut être épisodique ou chronique.
Sans traitement, une crise peut durer de trente minutes à sept jours.

Qui est affecté par la céphalée de tension ?

Dans sa forme fréquente (d’une journée à moins de quinze jours par mois), ce mal de tête toucherait jusqu’à 43% des adultes. Jusqu’à 8% dans sa forme chronique (plus de quinze jours par mois depuis plus de trois mois). Sa forme peu fréquente (jusqu’à une journée par mois) pourrait atteindre 70% de la population. Les femmes et les personnes stressées ou anxieuses sont les plus susceptibles de souffrir de céphalées de tension. Les épisodes douloureux augmentent avec l’âge pour connaître un pic entre 20 et 40 ans mais 10% des enfants et des adolescents seraient également victimes de ces maux de têtes.
Le manque de sommeil, la faim et le maintien d’une position inconfortable ou d’une mauvaise posture favorisent leur apparition.

Prévenir les céphalées de tension avec son chiropracteur

Certaines causes des céphalées de tension peuvent être facilement prévenues. Conformément à son approche globale de la santé,
le chiropracteur peut dispenser des conseils d’hygiène de vie de nature à limiter l’apparition de ces maux de tête.
S’agissant de la céphalée de tension, ses conseils peuvent être nutritionnels ou posturaux. Une adaptation de l’ergonomie au travail, des exercices posturaux ou des techniques de relaxation peuvent être recommandés

Chiropraxie et céphalée de tension

La recherche prouve que les manipulations vertébrales, dispensées par les chiropracteurs, peuvent être une option thérapeutique efficace pour traiter les céphalées de tension, et plus généralement les maux de têtes d’origine cervicale.
Une étude conduite en 2001 par des chercheurs du Duke University Evidence-Based Practice Center de Durham établit que les manipulations vertébrales améliorent presque instantanément les maux de tête d’origine cervicale et qu’elles soulagent plus durablement les céphalées de tension que les médicaments communément prescrits. Les effets secondaires en moins.

Sources : www.ameli.frwww.acatoday.orgwww.cen-neurologie.fr


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion