En France, les bonnes pratiques de soin font l’objet de Fiches Mémo qui peuvent recevoir une labellisation méthodologique de la Haute Autorité de Santé. Elles sont alors rédigées par un groupe d’expert validé par cette autorité. Depuis plusieurs années, l’Association française de chiropraxie œuvre auprès de cette institution respectée pour qu’elle engage un travail relatif aux bonnes pratiques de chiropraxie. Le principe est désormais acté. Sous peu, un groupe de travail composé de différents professionnels de la santé (chiropracteurs, médecins généralistes, rhumatologue, radiologue, neurochirurgien et chirurgien orthopédique)  et d’un représentant d’une association de patients commencera à plancher sur la première Fiche Mémo chiropratique. Elle sera consacrée au diagnostic et à la prise en charge chiropratique des problèmes de cervicalgie.

Pour l’Association Française de Chiropraxie, qui place au cœur de ses missions une reconnaissance accrue de la profession au bénéfice de la qualité des soins des patients, il s’agit là d’une étape décisive. Les résultats des travaux sont attendus pour le début de l’année 2016.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion